C’est quoi cette spé ?

Qu’est ce que la médecine du travail ? La réponse en 4 minutes :

La médecine du travail est une spécialité qui s’occupe de prévention en milieu de travail, que ce soit en conseillant les différents acteurs sur les risques professionnels ou en favorisant le maintien en emploi des salariés ayant des problématiques de santé.

Le DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées) s’obtient après un Internat de 8 semestres (soit 4 ans), qui comprend :

  • 3 stages de discipline (ex : psychiatrie, rhumatologie, dermatologie, etc…)
  • 5 stages de médecine du travail (ex : services de santé au travail, centre de recherche en santé au travail, service de prévention, etc…)

Par la médecine du travail, il est possible d’accéder à plusieurs FST (Formations spécialisées transversales) : allergologie, médecine du sport, sommeil, addictologie,.. Pour plus d’information sur la maquette, tu peux cliquer ici

Les débouchés sont multiples : médecin du travail en service autonome ou inter-entreprises, médecin inspecteur du travail, enseignant-chercheur en médecine du travail… La grande majorité de ces postes ouvrent sur une activité en équipe pluridisciplinaire, permettant de s’enrichir des compétences de psychologues du travail, d’ergonomes, de toxicologues, etc… Pour plus d’info, tu peux lire l’article correspondant dans la FAQ en cliquant ici.

Le médecin du travail est un salarié protégé, qui bénéficie d’une entière indépendance technique vis à vis de son employeur. A ce titre, il n’a pas de raison d’être le “médecin vendu au patron”, image qui circule dans l’inconscient collectif.

Le médecin du travail a un statut de cadre et bénéficie donc des avantages sociaux. Son temps de travail de base est de 35 heures par semaine avec possibilité de travailler à temps partiel facilement, et de travailler pour plusieurs employeurs en cumulant plusieurs temps partiels. Il n’a habituellement ni garde ni astreinte (ce qui n’est pas le cas de l’interne en médecine du travail, qui participe au pool de garde dans la plupart des villes). Il bénéficie comme tout salarié de la formation continue et du droit individuel à la formation (DIF).

Il est encore trop rarement proposé de passer en stage d’externat en service de santé au travail (ceux-ci se faisant souvent en service universitaire de pathologies professionnelles, activité qui ne reflète absolument pas le quotidien de l’immense majorité des médecins du travail ! ). Cependant, il est important de savoir que de nombreux coordinateurs de la spécialité semblent prêts à les mettre en place localement, ne serait-ce que pour des stages courts de découverte. Donc n’hésite pas à contacter le coordinateur de ta ville ou l’interne référent local.

Enfin, la médecine du travail n’est pas une spécialité en voix d’extinction : au contraire, c’est une spé dynamique et diversifiée, qui nécessite d’acquérir de nombreuses compétences médicales et extra-médicales. C’est une spécialité avant tout clinique, qui nécessite une prise en charge globale (approche bio-psycho-sociale). C’est aussi et enfin une spé de terrain, en particulier par le biais des actions en milieux de travail, qui permettent d’appréhender les enjeux socio-économiques dans lesquels évoluent les salariés.

Alors, maintenant que tu sais ce qu’est cette spé, la question est : pourquoi pas toi  ?..