L’association

L’Association Nationale des Internes de Médecine du Travail est née en février 2013 et a pour missions principales :

  • de regrouper les internes en médecine du travail pour échanger et travailler en réseau
  • de promouvoir la spécialité de la Médecine du Travail par tous les moyens appropriés auprès des plus jeunes, les externes et des autres confrères, en organisant notamment les Rencontres Nationales Pédagogiques ;
  • de veiller à la défense des droits et intérêts moraux de ces internes et d’aider les différents représentants locaux dans leurs missions ;
  • de contribuer à l’amélioration de la formation des futurs médecins du travail et de leur diffusion au plus grand nombre.

Membres de droit

20,00 €/an

Peuvent être membres de droit, les internes inscrit en DES de médecine du travail dans une université française

Membre Bienfaiteur

40,00 €/an

Peuvent être membres bienfaiteurs, sur décision du Conseil d’Administration, les anciens internes en médecine du travail (c.a.d. au moins la formation pratique terminée)

Comment ça s’organise?

Comme son nom l’indique, l’ANIMT fédère, en tant qu’association nationale, tous les  internes en médecine du travail des différentes régions et villes françaises, constituant un maillage de relais territoriaux pour porter sa voix via les référents de ville et référents régionaux.

Que fait-elle?

  • Diffusion d’informations et d’avis : via son site internet et sa page Facebook, et via les rencontres avec les membres.
  • Organisation des RNP : l’ANIMT coordonne l’organisation de congrès pour les internes sous la forme de Rencontres Nationales Pédagogiques (RNP) organisées tous les ans, dont un an sur deux en marge du congrès national de Médecine du Travail. Il s’agit de journées communes nationales faisant intervenir des enseignants ou des professionnels de référence au plan national sur des thèmes sélectionnés par les internes (Pénibilité au travail en 2014, Risques psychosociaux en 2015, Pathologies chroniques et Maintien dans l’emploi en 2016). Ce besoin d’un rassemblement national traduit les questionnements des futurs médecins du travail sur leur formation et leur métier.
  • Amélioration de la formation : participation aux débats nationaux, éditions de plaquettes et de livrets, etc…
  • Représentation auprès des instances : bien que l’ANIMT ne soit pas un syndicat, elle est l’interlocuteur identifié par les autorités comme représentative des internes en médecine du travail.
  • Promotion de la spécialité.

Quelle est la vie locale?

En tant qu’association nationale, l’ANIMT a aussi un rôle d’aide au niveau local, via un système multi-étagé :

  • Le référent local (ou de ville) : il est chargé de l’accueil des nouveaux internes et des conseils durant leur internat (notamment pour les internes en difficulté) ; il est élu par les internes de la ville en question, et est l’interlocuteur privilégié de l’ANIMT et de votre coordonnateur de DES. Lui et son suppléant ont une vision d’ensemble sur les stages disponibles au niveau local, en assistant d’une part aux différentes commissions locales d’agrément de stage ou d’adéquation, où ils représentent tous les internes de la ville, et en synthétisant d’autre part vos évaluations de stage (d’où l’intérêt pour vous d’y répondre !) ;
  • Le référent régional : il soutient les référents locaux dans leurs démarches ou missions et permet de faire le lien entre les villes de chaque région. Il est présent aux réunions du bureau de l’ANIMT. Il est élu lors de l’assemblée générale de l’association, pour 1 an renouvelable. Le découpage régional est fonction du zonage des DES locaux.

Les + d’une adhésion à l’ANIMT

  1. Faire partie d’un réseau national d’internes de Médecine du Travail et bénéficier de leurs expériences et de leurs projets.
  2. Bénéficier de tarifs préférentiels (RNP, documentation…).
  3. Avoir l’accès intégral aux forum, actualités et fonctionnalités du site.
  4. Faire remonter les problèmes rencontrés dans vos villes, vos suggestions et vos souhaits en ce qui concerne votre formation.
  5. Être représenté lors des débats concernant l’évolution de la spécialité.
  6. Soutenir les initiatives pour valoriser et promouvoir la spécialité.

N’hésitez pas à nous contacter (soit individuellement si vous avez une question précise, soit en nous écrivant à administration@animt.fr) pour toutes questions, remarques, difficultés, suggestions… concernant votre formation, et à venir nous rejoindre…